Marine Le Pen craint que les propos d’Éric Zemmour ne lui causent du tort

(Article publié sur lepoint.fr le 14 Juin 2021).

Marine Le Pen a précisé dans une interview qu’elle ne partageait pas certains propos « très radicaux » du journaliste Éric Zemmour et ne souhaitait pas y être assimilée.

Elle ne le considère pas comme un adversaire politique, mais craint malgré tout qu’il ne cause du tort à sa candidature pour la présidentielle de 2022. Marine Le Pen a confié au site d’actualité réunionnais Linfo.re qu’elle redoutait que les propos « très radicaux » d’Éric Zemmour, journaliste au Figaro et chroniqueur sur CNews, soient assimilés aux siens.

« Sur le plan électoral, je ne le crains pas car je ne crois pas du tout qu’Éric Zemmour soit susceptible d’attirer des électeurs qui voteraient pour moi », a déclaré la présidente du Rassemblement national. « La seule crainte que je peux avoir, c’est que les propos qui sont souvent très radicaux, et que je ne partage pas avec Éric Zemmour, puissent être assimilés aux miens, c’est-à-dire que mon projet soit victime d’une caricature au regard des propositions qui ne seraient pas les miennes », a-t-elle poursuivi.

« Éric Zemmour a une vision pessimiste de notre pays »

Pour Marine Le Pen, « Éric Zemmour a une vision pessimiste de notre pays ». « Ce n’est pas mon cas. Cette croyance qu’il a dans la guerre civile n’est pas la mienne, sa vision de l’islam qu’il considère comme incompatible avec la République n’est pas la mienne. Moi, je lutte contre l’islamisme radical, qui…

Lire l’article complet sur lepoint.fr