Face à l'info : CNews dépasse ses rivales avec le face-à-face Zemmour-Dray

Christine Kelly était accompagnée, pour l’émission du 22 janvier, de Régis Le Sommier, Eric Zemmour, Marc Menant et Eric De Riedmatten. Nous ne savons toujours pas à l’heure actuelle qui sera le remplaçant définitif d’Eric Revel, qui a récemment quitté l’émission. Les éditorialistes Régis Le Sommier et Louis Hausalter se succèdent pour l’instant à chaque émission, prenant chacun à tour de rôle la place qu’avait l’ancien chroniqueur.

Nos 4 éditorialistes ont tout d’abord abordé la visite de Macron à Jérusalem, marquée par le coup de colère du président face aux autorités israéliennes. Cet épisode a rappelé le fameux coup de colère de Jacques Chirac 25 ans plus tôt. Sur le sujet de la stratégie française dans la région, Eric Zemmour a affirmé qu’il ne comprenait plus Emmanuel Macron. Lui qui faisait des petits gestes envers l’Iran, rebrousse chemin et entre dans l’alliance Israël-Arabie Saoudite, ce qui n’est pas cohérent selon l’éditorialiste.

Ensuite, le sujet de l’immigration a été débattu. Eric Zemmour a pris soin de contester les chiffres trafiqués de certains instituts de statistiques sur le sujet, notamment concernant le nombre de départs hors de France. Marc Menant raconta ensuite la rencontre De Gaulle-Adenauer en 1963.

Un débat entre Eric Zemmour et Julien Dray eut lieu dans la seconde partie, débat marqué par de nombreux désaccords. Les thèmes du débat furent l’immigration, la gauche et le socialisme. Pour Eric Zemmour, l’internationalisme de la gauche était en contradiction avec ses aspirations de justice sociale.

Pour voir l’émission du 22 janvier : https://ericzemmour.org/face-a-linfo-22-janvier-2020-hd-avec-julien-dray-cnews/

Forte audience pour la seconde partie, Faible pour la première

L’émission a réuni au total 186 000 téléspectateurs (1% du public), un score un peu plus élevé que la moyenne de l’émission. C’est la seconde partie qui a largement relevé le score, étant suivie par 231 000 fidèles (1.1% du public). La première partie a quant à elle été suivie seulement par 141 000 téléspectateurs, soit 0.8% du public.

À noter que c’est la deuxième fois de suite que CNews dépasse ses rivales dans la seconde partie de l’émission. Cela s’était en effet produit la veille lors du débat Zemmour-Onfray.

-Dissident Officiel