Eric Zemmour: «Quand la France se prive elle-même des moyens de se défendre»

(Article rédigé par Eric Zemmour pour Le Figaro et publié le 23 Octobre 2020).

FIGAROVOX/CHRONIQUE – Notre pays n’a plus depuis longtemps la main sur sa politique migratoire qu’on a sous-traitée aux immigrés eux-mêmes.

«La France est toujours dupe de sa générosité.» On ne pouvait pas ne pas songer à cette phrase de Chateaubriand en contemplant le parcours criminel de ce jeune tchétchène qui s’est achevé avec la décapitation du professeur de Conflans-Sainte-Honorine. Voilà un jeune homme qui, comme beaucoup de ses compatriotes, demande le droit d’asile à la France pour de prétendues persécutions. Devant son discours convenu et formaté, et ses débuts prometteurs de délinquant, l’Ofpra lui refuse. Qu’à cela ne tienne: les avocats – généreusement payés par la République française – présentent un recours devant la Cour nationale du droit d’asile (CNDA). Qui fait semblant de croire à son discours victimaire. Et le voilà paré d’un titre de séjour de dix ans. Et de toute manière, puisqu’on n’expulse presque aucun droit d’asile débouté, il n’y a pas à s’en faire.

À LIRE AUSSI : Assassinat de Samuel Paty: la famille Anzorov d’abord déboutée de l’asile à cause d’un «récit stéréotypé»

Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. On imagine ce qui est déversé alors sur la tête de la famille du jeune tchétchène: aides sociales, aides au…

Lire l’article complet sur Le Figaro