Eric Zemmour: «Les leçons convenues d’un confinement»

(Article rédigé par Eric Zemmour pour Le Figaro et publié le 17 Juin 2020).

CHRONIQUE – Une enquête sur une France confinée. Une accumulation de sondages et d’analyses qui ne sort guère des sentiers battus.

La presse écrite sert encore à quelque chose. C’est ce qu’on se dit après avoir refermé cette Enquête sur une société confinée. L’idée des analystes de l’Ifop était pourtant louable et séduisante: d’une part multiplier les études quantitatives ; d’autre part, suivre, pendant toute la période du confinement, trente-trois Français représentatifs, de toutes conditions, de tous sexes, âges et régions.

À lire aussi : Vie d’avant, vie d’après: ces changements engendrés par le confinement

Hélas, la montagne a accouché d’une souris. Ou plutôt, la montagne avait déjà été gravie jour après jour par les médias, et en particulier la presse écrite, qui avait multiplié enquêtes, analyses, reportages, tribunes. De la belle ouvrage journalistique qui donne à ce livre un air de déjà-vu et de déjà lu et de déjà connu. Il faut dire que les médias avaient mis le paquet, puisqu’ils n’ont parlé quasiment que de l’épidémie pendant deux mois. Cette monoculture ne pouvait que donner des formidables rendements. Mais, et l’ouvrage y insiste à juste titre, cette «colonisation de l’espace médiatique»

Lire l’article complet sur Le Figaro