Eric Zemmour: «Henri Weber, de la gauche révolutionnaire à la notabilité»

(Article rédigé par Eric Zemmour pour Le Figaro et publié le 30 Avril 2020).

CHRONIQUE – Le sénateur socialiste était emblématique de cette gauche qui, en quelques décennies, était passée de Trotski à Fabius et DSK.

Il y a des photos qui ont marqué le XXe siècle: de Gaulle descendant les Champs-Élysées à la Libération ; Mussolini discourant de son balcon romain ; Hitler esquissant un pas de danse pour célébrer la défaite de l’armée française ; Churchill fumant le cigare et faisant le V de la victoire ; Sartre haranguant les ouvriers de Billancourt sur un tonneau ; Cohn-Bendit arborant un regard rieur et sarcastique au milieu des CRS ; Mitterrand une rose à la main devant le Panthéon, etc.

Le sénateur socialiste Henri Weber, que l’épidémie de Covid-19 a arraché à l’affection des siens, avait, lui aussi, «sa» photo historique ; et il n’en était pas peu fier: on le voit, jeune, fier, élancé, déterminé, l’air farouche, couvert d’un imperméable en mastic blanc, une barre de fer à la main. Derrière lui, une armée de jeunes gens décidés à en découdre. La photo a fait alors la une des journaux. Nous sommes dans les années 1960. En face, on ne les voit pas sur la photo, il y a les adversaires d’Henri Weber…

Lire l’article complet sur Le Figaro