Eric Zemmour: «Désagrégation française»

(Article rédigé par Eric Zemmour pour Le Figaro et publié le 8 Juillet).

CHRONIQUE – La France vue à travers d’innombrables récits sur elle. Une France à la fois une et diverse. Obsédée par son unité car toujours en danger de dislocation. Plus que jamais.

On se souvient des Lieux de mémoire de Pierre Nora. On se souvient aussi de l’histoire mondiale de la France de Patrick Boucheron. La revue Cités, pour fêter son vingtième anniversaire, a demandé à son patron, Yves Charles Zarka, et à une armada de soixante historiens, intellectuels et chercheurs, de renouveler le genre, à travers une mise en récits de la France. Pas difficile quand on aborde les thèmes classiques: vie quotidienne, langue, sensibilité, goût, etc. Plus complexe quand on aborde le sujet qui fâche: la guerre des mémoires.

À lire aussi : Indigénisme, décolonialisme… Les idées folles du nouvel antiracisme

C’est le thème de la troisième partie du recueil. Partie que son «coordinateur scientifique», Jacques de Saint Victor, tente de cadrer dès l’introduction en rejetant dans un même opprobre toutes les «dérives identitaires»: celle des indigénistes et décoloniaux, bien sûr, mais aussi, en face, ceux qu’il qualifie d’«ultras en appelant désormais à la défense de l’hétérosexuel catholique blanc». Cette fallacieuse équivalence est à la mode dans les milieux autoproclamés…

Lire l’article complet sur Le Figaro